Faut il avoir une alimentation crudivore?

1 Feb 2019

 

 

 

Il y a un VRAI intérêt à manger du cru,  je ne suis, en revanchepas pour les orientations alimentaires très extrêmes.

 

Un bon équilibre en tout est toujours bon pour la santé.

 

Tout en trop grande quantité peut être néfaste, encore une fois selon son tempérament de base, selon son besoin énergétique de la journée, selon son âge et ses pathologies...

 

Je suis aujourd'hui à 60% de mon alimentation en cru environ, du fait que j ai un tempérament inflammatoire, une arthrose sévère qui me guette au moindre faux pas et un intestin pas super sympa ( vous verrez plus tard pourquoi le cru est intéressant dans ce cas contrairement à ce que l'on croit. Le cru me rassasie et me coupe toute envie de gluten ce qui me crée moins de douleurs.

 

1- Le cru permet d'apporter des nutriments essentiels en plus grande quantité qu'en cuit. A 60% vous avez perdu la vitamine C À 100% vous avez quasi tout perdu.
Aujourd'hui du fait de l'agriculture intensive, les fruits et les légumes ne contiennent plus grand chose, manger cru permet de remonter le niveau.

 

2- Le cru est un aliment "plus vitalisant" grâce à ses enzymes, qui permettent de remplacer nos propres enzymes de digestion. Ce qui permet une meilleur digestion, un meilleur transit. Pour ceux qui ne digèrent pas bien les crudités, ce n est pas que vous n'avez pas de chance c'est que vous manquez de flore intestinale pour les digérer. Souvent en régulant le transit la capacité revient. Vous pouvez au début cuire "croquant" à très basse température.

 

3-En absorbant plus de nutriments, vous activez la fabrication d'hormones thyroïdiennes actives, ce qui garantit plus d'énergie et un poids idéal, vous le verrez également sur la qualité de vos cheveux, sur votre peau...

 

4- Les aliments cuits créent ce que l'ont appelle une leucocytose= réaction immunitaire suite à la digestion, créant de l'inflammation. A peine redescendue, on remange donc l'inflammation descend quasi jamais.
D'ou l'interêt dans les maladies inflammatoires mais aussi des maladies métaboliques comme le diabète car exemple: la carotte crue a un indice glycémique très bas qui monte à la cuisson.

 

5- Quant on oriente sur le cru, naturellement les glucides diminuent (pomme de terre, pâtes, patate douce, riz...) donc réduction du sucre car ces aliments ont besoin d'insuline pour être digérés.
L'insuline ne doit pas être sur utilisée (le pancréas est un organe fragile) elle est un facteur d'inflammation et facteur de croissance 
Cela ne veut pas dire qu'il faut les supprimer complètement cela dépend de votre activité, assis derrière un bureau vous n'en avez pas besoin.

 

6- Manger des légumes crus, des fruits secs, des oléagineux... favorisent la satiété.
Pourquoi?


Vous allez y mettre une bonne huile d'olive ou lin, les fibres sont satiétogènes et avec une protéine associée pour êtes sûrs de ne pas avoir faim, contrairement à un féculent qui vous créera une hypoglycémie 2 heures après qui vous enverra vers un café et/ou des gâteaux...
 

Proteine+gras= satiété avec des légumes pour ne pas s'acidifier.

 

Contre exemple:


- Le cru peut refroidir certains tempéraments et affaiblir la rate en période d'hiver qui est chargée de réchauffer ce que l'on mange. pour contrer cet effet, il faut boire chaud avant de manger et pendant (du thé ou infusion), et rien n'empêche de manger des légumes chauds en même temps aussi)et y mettre des épices réchauffantes gingembre, curcuma....


C'est pour cela que les asiatiques plongent les légumes dans un bouillon chaud.


Certains aliments développent des molécules bienfaisantes à la cuisson ou le contraire

 

- Le lycopène puissant an